Voyage à Madagascar (2) : KM 0 / Antananarivo

Pause branchée au Café de la Gare avec Fifou

Il parait que la capitale de Madagascar s’est déjà bien modernisée par endroits et qu’on y trouve aujourd’hui des salles de concert, des galeries d’art, des casinos, des night clubs et des restaurants gastro… Bref, une ville branchée qui n’aurait rien à envier aux capitales européennes ! Difficile de l’imaginer dans ce patchwork bricolé et rafistolé qui s’étend entre collines et rizières … Mais bon, l’idée d’une soirée underground, branchouille et si possible un brin « lounge » pourrait bien faire chavirer le cœur de Léon, déjà fatigué par cette première journée en ville. Direction : Le Café de la Gare. Et premier coup de foudre aux toilettes. Ici tout ramène à la nostalgie du chemin de fer, jusque dans ces lieux d’aisance qui sont ceux (restaurés et nettoyés) d’un ancien wagon. Étroit et terriblement old school mais charmant ! Le Café de la Gare, aujourd’hui fréquenté essentiellement par les riches locaux et les touristes, était donc l’ancienne gare d’Antananarivo.

Il parait qu’il faut absolument rencontrer le patron des lieux, Fifou … sacrément pâle pour un malgache ! Pourtant, sa famille vit à #Madagascar depuis des générations et il est même devenu l’un des personnages les plus emblématiques de l’île (même s’il est quand même plutôt Suisse et qu’il s’appelle en fait François-Xavier). Fifou nous invite à déguster un incontournable de son menu, « le tartare de zébu », tout en nous expliquant qu’il a imaginé ce lieu non pas comme un simple restaurant mais comme un lieu de rencontres, un accès à la musique, à la culture, à l’art, grâce à des événements qui y sont organisés très souvent. « C’est aussi une plate-forme d’opportunités pour tous les artistes du pays car nous avons des programmes d’échange avec les artistes de Broadway », nous lâche fièrement Fifou en découpant son zébu saignant. Il nous apprend qu’il est aussi patron d’un hôtel sur l’Île de Sainte Marie, à Madagascar, où il sensibilise les touristes à la protection des mammifères marins grâce à l’association Cetamada, dont il est le responsable scientifique. Il s’y rend régulièrement avec son petit avion, qu’il pilote lui-même pour réapprovisionner son hôtel ! Pour résumer, une soirée avec Fifou au cours de ce voyage, c’est à la fois branché, convivial et intense, quand on pense que faire le marché nous a fatigués ! Un dernier digestif et on repart en se faisant la bise, heureux de s’être déjà fait un nouvel ami ‘presque malgache’.

Quel hôtel à Madagascar ?

Nous vous conseillons de prévoir à l’avance vos étapes en organisant un circuit sur mesure dans les meilleurs hôtels de l’île tout au long de la route, avec un guide qui vous livrera des anecdotes et légendes croustillantes et vous fera visiter les plus beaux endroits de Madagascar.

Lire la suite de notre aventure à Madagascar !

 

Voyage-Madagascar hotel circuit